lamentable


lamentable

lamentable [ lamɑ̃tabl ] adj.
XVe; lat. lamentabilis
1Vx ou littér. Qui donne sujet de se lamenter, inspire la pitié. déplorable, désolant, navrant. Un lamentable accident. « Ces histoires de morts lamentables, tragiques » (Boileau). On l'a retrouvé dans un état lamentable. triste.
2Cour. Mauvais au point d'attrister; très mauvais. pitoyable. Résultats lamentables, peu brillants. Ce film est lamentable. nul. Il s'est montré lamentable. minable, piteux.
⊗ CONTR. Réjouissant; formidable.

lamentable adjectif (latin lamentabilis, déplorable) Qui inspire de la pitié ; pitoyable : Il était lamentable après la mort de sa femme. Littéraire. Qui exprime une lamentation ; éploré : Cris lamentables. Mauvais, faible, au point d'exciter une pitié méprisante : Une lamentable affaire d'escroquerie.lamentable (synonymes) adjectif (latin lamentabilis, déplorable) Qui inspire de la pitié ; pitoyable
Synonymes :
Littéraire. Qui exprime une lamentation ; éploré
Synonymes :
- éploré
- gémissant
Mauvais, faible, au point d'exciter une pitié méprisante
Synonymes :

lamentable
adj.
d1./d Litt. Déplorable, navrant. Une mort lamentable.
d2./d Qui excite la pitié par sa médiocrité. Un spectacle lamentable.

⇒LAMENTABLE, adj.
A. — Qui porte à se lamenter, inspire la pitié ou la tristesse par son caractère misérable ou douloureux. Synon. déplorable, pitoyable, triste. Sort, destin, mort lamentable; scène, spectacle, tableau lamentable; air lamentable; être dans un état, une situation lamentable; personne lamentable à voir. Je ne connais pas de paysage plus juste que celui-ci, de même que je n'en connais pas non plus de plus douloureux, de plus lamentable, de plus grandiose que cette vue de Gennevilliers dont j'ai parlé plus haut (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 120). Supportez d'être appelée une nerveuse. Vous appartenez à cette famille magnifique et lamentable qui est le sel de la terre (PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 305) :
1. ... il a bien pu les admirer, ces Maures, dont la vie intérieure a la saveur étrange et douce d'un fruit sauvage. Mais aujourd'hui, il n'a plus qu'une grande pitié et ce sont de lamentables victimes qui l'entourent : les victimes d'une civilisation qui n'a pas su s'orienter.
PSICHARI, Voy. centur., 1914, p. 55.
Emploi subst. masc. Je calculai que des millions d'infortunes s'étaient ainsi répandues partout devant les reliques sacrées des martyrs ou des confesseurs que l'on disait être les seuls amis de l'indigent et du lamentable (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 123).
P. hyperb. Très regrettable. Je suis arrêté faute de documents et j'avance si peu dans ma besogne que c'est lamentable! (FLAUB., Corresp., 1876, p. 249).
Péj. Qui mérite la pitié, le mépris ou le dégoût par sa médiocrité, sa laideur, sa bassesse. Synon. affligeant, déplorable, mauvais, minable, piètre, pitoyable. Homme lamentable; ouvrage lamentable; résultats lamentables; de lamentables épaves. Un salon lamentable, avec du papier citron à quinze sous le rouleau, et un meuble recouvert de velours d'Utrecht, dont les fauteuils boitaient (ZOLA, Conquête Plassans, 1874, p. 951). Il s'ingéniera à tromper quiconque l'approche sur l'état réel de son lamentable esprit ruiné par le mensonge (MILOSZ, Amour. initiation, 1910, p. 161) :
2. Un petit mari, lorgnon figuré par un trait unique, oblique au nez, chapeau à la main, courtois, abject, lamentable, cherche sa femme à la fin d'une soirée et la trouve débraillée, sur les genoux et dans les bras d'un gros homme.
MAUROIS, Journal, 1946, p. 21.
B. — Littér. Qui a le caractère d'une lamentation, exprime une lamentation. Ton, voix lamentable; cris, hurlements lamentables. Elle poursuivit d'un accent élégiaque et lamentable : — Oh! monsieur, les temps sont bien durs! (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 501). Contrebasse (...) Parfois grondeuse et terrible dans les tutti. Sombre et lamentable dans les rythmes funèbres (ROUGNON 1935, p. 251) :
3. ... il ne pleurait pas, il ne dansait pas, il ne gesticulait pas, il ne criait pas; il ne chantait aucune chanson, ni gaie, ni lamentable, il n'implorait pas. Il était muet et immobile. Il avait renoncé, il avait abdiqué. Sa destinée était faite.
BAUDEL., Poèmes prose, 1867, p. 73.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. XVe s. [date du ms.] « qui fait qu'on se lamente » (EVR. DE CONTY, Probl. d'Arist., B.N. 210, f° 227a ds GDF. Compl.). Empr. au lat. lamentabilis « plaintif; déplorable ». Fréq. abs. littér. : 1 053. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 672, b) 2 071; XXe s. : a) 2 601, b) 1 229.

lamentable [lamɑ̃tabl] adj.
ÉTYM. XVe; lat. lamentabilis, de lamentari. → Lamenter.
A
1 Vx ou littér. Qui donne sujet de se lamenter, de déplorer; qui inspire la pitié. Déplorable, désolant, douloureux, misérable, navrant, pitoyable, triste. || Un sort lamentable (→ Haine, cit. 7). || Une vision lamentable et funeste.Spectacle lamentable (→ Ilotisme, cit. 2). || Face (cit. 7) lamentable d'un mutilé.
1 Ces histoires de morts lamentables, tragiques,
Dont Paris tous les ans peut grossir ses chroniques (…)
Boileau, Satires, X.
1.1 Supportez d'être appelée une nerveuse. Vous appartenez à cette famille magnifique et lamentable qui est le sel de la terre.
Proust, Du côté de Guermantes, Pl., p. 305.
2 Cour. Mauvais au point d'attrister; (intensif) très mauvais. Mauvais, pitoyable. || Danser d'une façon (cit. 27) lamentable. || Élocution lamentable (→ Éloquence, cit. 13). || Résultats lamentables, peu brillants. || Ce bouquin, ce film, cette pièce est lamentable, complètement lamentable. Nul.(Personnes). || Un orateur lamentable. || Il a été lamentable. Minable, nul, piteux (→ Au-dessous de tout).
2 (…) ô le plus lamentable des êtres (…)
Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, I, 4 (→ Atome, cit. 16).
B Qui exprime une lamentation, une plainte. || Voix, appels lamentables. || Il prononça ces mots d'un ton lamentable. || Hurler (cit. 2) d'une façon lamentable.
3 Alors triste messager d'un événement si funeste, je fus aussi le témoin, en voyant le Roi et la Reine, d'un côté de la douleur la plus pénétrante, et de l'autre des plaintes les plus lamentables (…)
Bossuet, Oraison funèbre de Marie-Thérèse d'Autriche.
4 (…) un second coup cassa apparemment la patte à un chien, car il se mit à pousser des cris lamentables.
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, XXX.
5 Il eut un sourire lamentable, un de ces sourires dont on voile les plus horribles souffrances, mais il répondit d'un ton caressant et navré (…)
Maupassant, la Femme de Paul, p. 24.
REM. Sans être vieilli ni littéraire, cet emploi subit l'influence du sens A, 2, le plus courant.
CONTR. Heureux, réjouissant. — Joyeux.
DÉR. Lamentablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lamentable — Lam en*ta*ble, a. [L. lamentabilis: cf. F. lamentable.] 1. Mourning; sorrowful; expressing grief; as, a lamentable countenance. [Archaic] Lamentable eye. Spenser. [1913 Webster] 2. Fitted to awaken lament; to be lamented; sorrowful; pitiable;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • lamentable — adjetivo 1. (antepuesto / pospuesto) Que merece ser lamentado o llorado: Un lamentable accidente se ha producido esta mañana. Una confusión lamentable ha dejado a dos inocentes en la calle. 2. (antepuesto / pospuesto) Que causa mala impresión… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • lamentable — Lamentable. adj. v. de tout genre. Qui merite qu on le regrette, qu on le lamente. Une mort. lamentable. un accident lamentable. Il signifie aussi quelquefois, Douloureux, qui excite à pitié. Il prononça ces paroles d un ton de voix lamentable.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • lamentable — c.1400, from M.Fr. lamentable and directly from L. lamentabilis full of sorrow, mournful, lamentable, from lamentari to lament (see LAMENTATION (Cf. lamentation)). Related: Lamentably …   Etymology dictionary

  • lamentable — (Del lat. lamentabĭlis). 1. adj. Que merece ser lamentado o es digno de llorarse. 2. Dicho del estado o del aspecto de una persona o de una cosa: Estropeado, maltrecho. 3. p. us. Que infunde tristeza y horror. Voz, rostro lamentable …   Diccionario de la lengua española

  • lamentable — I adjective awful, comfortless, deplorable, depressing, depressive, disheartening, dismal, distressful, distressing, doleful, dreadful, flebilis, grave, grievous, horrible, horrid, joyless, lamentabilis, low, lugubrious, melancholy, miserable,… …   Law dictionary

  • lamentable — meaning ‘deplorable, regrettable’, is correctly pronounced with the stress on the first syllable, not the second (though either is acceptable in AmE) …   Modern English usage

  • lamentable — [adj] upsetting, miserable afflictive, awful, bad, calamitous, deplorable, dire, dirty, distressing, doleful, dolorous, god awful, grievous, grim, heartbreaking, hurting, lousy, low, lugubrious, meager, mean, melancholy, mournful, pitiful,… …   New thesaurus

  • lamentable — Lamentable, Lamentabilis …   Thresor de la langue françoyse

  • lamentable — ► ADJECTIVE ▪ deplorable or regrettable. DERIVATIVES lamentably adverb …   English terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.